Les Invités

Harry Kümel

Harry Kümel

Après s’être rodé sur des courts-métrages, Harry Kümel a fait ses armes à la télévision et dans le domaine du documentaire. Cet apprentissage lui a fourni le bagage et la confiance nécessaires à la réalisation de longs-métrages qu’on qualifierait de « formalistes », si l’on savait que ce terme ne risquait pas de passablement l’énerver. Insaisissable et allergique à toute intellectualisation de ses œuvres, on lui doit, en sus du sublime Les lèvres rouges, le classique Malpertuis (1971), adaptation du roman de Jean Ray portée par l’ogre Orson Welles et Michel Bouquet, ainsi que Repelsteeltje (1973), une transposition du conte Rumpelstiltskin avec l’icône Rutger Hauer, qui, selon ses dires, était un « simple exercice pour étudiants d’une école de cinéma » A.D.

Stéphane Orlando

Stéphane Orlando

Depuis ses débuts au piano à sept ans, Stéphane Orlando compose et improvise. Il entre au Conservatoire Royal de Mons à quinze ans et y obtient un premier prix de solfège, de piano et d’analyse-écritures. Ensuite, il se consacre au contrepoint puis à la fugue au Koninklijk Conservatorium van Brussel, et obtient un master en Ecritures. Pendant cette formation, il étudie aussi la musicologie à l’Université Libre de Bruxelles et se spécialise dans les rapports sons/images.
En novembre 2001, il devient improvisateur à la Cinémathèque Royale de Belgique où il acquiert une expérience d’accompagnement de plus de 500 films muets.

Aujourd’hui, Stéphane Orlando partage son temps entre son métier de compositeur, ses concerts d'improvisation,  et l'enseignement de l’écriture musicale, de l’improvisation, du piano, de l’histoire de la musique et de l’informatique musicale.
Président de la Société Belge d’Analyse Musicale entre janvier 2009 et mai 2016, il fonde notamment la Biennale d'analyse musicale en 2011. Il préside depuis 2015 le Forum des Compositeurs.
Stéphane Orlando est également le directeur artistic et musical de l'Original Sound Track Ensemble.

Natacha Pfeiffer

Natacha Pfeiffer

Natacha Pfeiffer est docteure en philosophie de l’Université Saint-Louis – Bruxelles. Ses recherches ont pour principal objet l’image cinématographique. Elle a consacré sa thèse au cinéma muet hollywoodien et elle est l’auteure d’un ouvrage co-écrit avec Laurent Van Eynde et consacré à l’œuvre d’Anthony Mann : Anthony Mann. Arpenter l’image (2019, Presses universitaires du Septentrion). Actuellement chercheuse postdoctorale, elle est chargée de cours invitée au sein du Master de spécialisation en Pensées et cultures cinématographiques de l’Université de Namur.

Marie Gilles

Marie Gilles

Licenciée en Communication orientation Théories du Cinéma et Arts audiovisuels, Marie Gilles a été assistante de production pour KNTV. Elle a participé de près ou de loin à pas mal de choses en rapport avec le cinéma (ASBL, courts métrages, festivals) et elle a été présentatrice des "Classiques du Mardi"de 2014 à 2020 pour le Delta (Maison de la Culture de Namur). Elle est actuellement employée en accueil-caisse et projection ainsi que présentatrice des "Plaisirs Coupables"  dans les cadre des Classiques du Caméo (Les Grignoux)

Alan Deprez

Alan Deprez

Cinéaste, journaliste culturel et critique cinéma, Alan Deprez a réalisé un long-métrage documentaire (Princesse Mimi - toujours inédit -), des clips et des courts-métrages, dont Erotomania (2012) - un hommage aux films érotiques de la Nikkatsu, conçu pour les 30 ans du BIFFF - et Cruelle est la nuit (2017), qui compte des dizaines de sélections en festivals partout dans le monde (USA, Mexique, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, France…). Cruelle est la nuit sortira en DVD à la rentrée 2020. Alan a collaboré avec des tas de publications ou écrit encore pour certaines de celles-ci : magazines (Mad Movies, Lui, Hot Vidéo, Vivre Paris, Metaluna), encyclopédie (L’Encyclopédie des longs-métrages français de fiction 1929-1979), ouvrages cinéma (participation à divers opus de la collection Darkness, censure et cinéma) et fanzines/prozines (Médusa fanzine, CinémagFantastique, Darkness fanzine, Cinétrange).

Russ Lechou

Russ Lechou

Artiste passionné de cinéma d'horreur et de séries B depuis sa plus tendre enfance, Russ le Chauve est friand de curiosités filmiques et un grand collectionneur de VHS. Tous ces éléments infusent son rap très dark, au gré des rimes, des punchlines et de l'une ou l'autre saillie macabre. L'imaginaire horrifique se répercute aussi volontiers dans sa nouvelle activité de tatoueur (jetez un œil à ses planches de flashs pour voir la lumière).